affiler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1671)[1] Mot dérivé de filer, avec le préfixe a-[1].

Verbe [modifier le wikicode]

affiler \a.fi.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Aiguiser le tranchant émoussé ou ébréché d’un instrument, lui donner le fil.
    • Dans son goujet, la corne de vache pleine d’eau pendue à sa ceinture, il avait pris la pierre noire, et il affilait sa faux, d’un long geste rapide. — (Émile Zola, La Terre, deuxième partie, chapitre IV)
    • Et moi, dit l’hôte, […], moi, je vais fourbir ma salade, emmêcher mon arquebuse et affiler ma pertuisane. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre IV)
    • Ils doivent se reposer et trouver le temps d'affiler les faux, de réparer les besaces et de nettoyer les fusils dont ils auront besoins aux champs. — (Mikhaïl-M Prichvine, Au pays des oiseaux sans peur, 2003)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. a et b Alain Rey, Dictionnaire historique de la langue française, Le Robert, 2010.

Gallo[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

affiler \Prononciation ?\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (graphie inconnue)

  1. Variante en graphie inconnue de afiler (graphie ABCD).

Références[modifier le wikicode]