affouiller

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1835) Dérivé de fouiller.

Verbe [modifier le wikicode]

affouiller \a.fu.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Creuser, en parlant de l’action des eaux courantes qui creusent le lit et les berges d’une rivière.
    • En de certains points, le sergent prit la précaution de planter des branches de saule ou de bouleau, qui devaient servir de jalons pour l'avenir, surtout en ces portions plus profondément affouillées, et dont la solidité semblait problématique. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Sur les versants dénudés, […], les eaux se précipitent avec violence à la suite des orages, affouillent le sol, entraînent les terres, les blocs de rochers, …. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Lorsque ce fut terminé, on passa à la réfection des fondations du pont qui étaient affouillées. — (Ivo Andrić, Le Pont sur la Drina, 1945 ; traduit du serbo-croate par Pascale Delpech, 1994, p. 236)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • \a.fu.je\
  • France (Lyon) : écouter « affouiller »

Références[modifier le wikicode]