agadir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Agadir

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
agadir agadirs
\a.ɡa.diʁ\

agadir \a.ɡa.diʁ\ masculin

  1. (Architecture) grenier collectif fortifié ou grenier-citadelle
    • Par exemple, si dans un agadir il existe une citerne, la charge de son entretien ne se répartit pas proportionnellement aux cellules possédées parce que, en cas de nécessité, l’eau est distribuée également entre tous. — (André Pueyo, « Traditions et coopération au Maroc », Revue des études coopératives, numéro 140, 2e trimestre 1965, page 156)
    • La kasbah du kaïd Si-Taïeb-el-Goundafi est située, sur la rive droite de l’oued Nfis, dans un élargissement de la vallée ; elle domine une sorte de plateau couvert de céréales, orge et blé, et d’oliviers ; à flanc de montagne se distinguent des agadirs, forteresses, magasins d’armes et derniers réduits de défense en cas d’attaque d’ennemis victorieux. — (J. de Lacharrière, « Le Maroc, sa valeur économique, du Sous à Tanger », Bulletin de la Société industrielle de l’Est, numéro 99, avril 1912, page 7)
    • De leur côté, les caïds de la montagne, de la zone neutralisée, se protégeaient contre les tentatives de pénétration du makhzen, non seulement en se construisant des kasbah, et des agadirs, mais en fermant eux aussi la route des vallées par des sortes de forts d’arrêt, qui en interdisaient l’entrée et dont la résistance, en retardant les envahisseurs, devait leur donner le temps suffisant pour prendre leurs dernières dispositions défensives. — (Le Temps, 10 septembre 1912, page 1)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]