agomphe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Gthumb.svg Cette page a été listée dans les pages à vérifier en français.
Merci d’en discuter sur la page Discussion « agomphe ».
À vérifier : Besoin de davantage d’attestation.

Étymologie[modifier le wikicode]

Serait un mot savant médiéval. Référence nécessaire
D’agomphius, terme utilisé dans les sciences naturelles, du préfixe privatif a- et du grec ancien γομϕίος (« dent ») [1].

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
agomphe agomphes
\a.ɡɔ̃f\

agomphe \a.ɡɔ̃f\ masculin et féminin identiques

  1. (Zoologie) (Rare) Édenté, dépourvu de dents.
    • Agomphe, adj., agomphius ( α priv., γομϕίος, dent). Épithète appliquée par C.-G. Ehrenberg aux infusoires rotifères dont les mâchoires sont dépourvues de dents. Ex. Ichthydium. — ( [2])
    • Agomphe, a. (zoo.) Without teeth. — ( [3])
    • […] Pour prêcher la vertu, pour désigner le cœur,
      Comme organe vivant dont l’ordre n’est agomphe,
      Mais il faut regretter, si même l’on est pour,
      Tant d’ombre, de regret, et d’inhumain détour,
      Pour tarir les élans des vices sans contour, […]

      — ( [4])

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
agomphe agomphes
\a.ɡɔ̃f\

agomphe \a.ɡɔ̃f\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) (Rare) Personne édentée, dépourvue de dents. Référence nécessaire
  2. (Rare) Animal mythologique. Référence nécessaire

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • [1][2] : Dictionnaire raisonné, étymologique, synonymique et polyglotte, des termes usités dans les sciences naturelles, Tome premier, page 33, Antoine Jacques Louis Jourdan, 1834, J.-B. Baillière
  • [3] : French and English and English and French Dictionary, page 27, Charles Fleming, J. Tibbins, 1852, E.H. Butler & Co.
  • [4] : Quai de ville neuve - poèmes, page 28, Claude Cotti, 1977, Société Académique des Arts Libéraux