agrier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) (1283) Du bas latin agrarius (« de la campagne, des champs »).
(Nom 2) Nous disposons de trois hypothèses selon le TLFi[1] :
  1. C’est peut-être une apocope de *raisin agrier, qui n’est pas attesté mais qui pourrait signifier « raisin des champs ». Il viendrait alors du latin agrarius (« qui habite la campagne »).
  2. Il est possible aussi que ce soit un dérivé du radical *agr- du latin acer (« aigre »), par l’occitan agras (« verjus ») ou l’occitan agrumel (« raisin blanc »).
  3. Enfin, il est possible que ce soit par analogie de couleur : de l’occitan agrenan, (« prunelle »), agret, agré, (« groseille rouge »), ou encore griole, (« petite prune noire »), ou bien du français griotte.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
agrier agriers
\a.ɡʁi.e\

agrier \a.ɡʁi.e\ masculin

  1. (Vieilli) (Désuet) Redevance agricole sur la récolte payable en nature au seigneur des lieux.
    • Par un contrat de 1719, le Comte de Bourdeille donne à rente une pièce de terre pour planter en vigne, à la charge par le preneur de payer le neuvième des fruits pour droit de terrage et d’agrier, requèrable par le seigneur, qui étoit tenu de faire mener au pas de la vigne ses vaisseaux vinaires, pour recevoir son droit d’agrier. Dans d’autres baux, ce droits étoit payable au pas de la recette, c’est-à-dire, au château du seigneur. — (Jean-Baptiste-Bonaventure de Roquefort, Glossaire de la langue romane, 1808, p719)

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
agrier agriers
\a.ɡʁi.e\

agrier \a.ɡʁi.e\ masculin

  1. (Œnologie) Cépages de raisin qui croît dans la Corrèze.
    • Dans la Corrèze qui ne produite que très peu de vin, on cultive le Petit Piquat et le Chabrillou ou Agrier qui donnent un vin très coloré, spiritueux et de bonne garde. C’est avec son fruit qu’on prépare la moutarde violette de Brives. — (Joseph Daurel, Éléments de viticulture, avec description des cépages les plus répandus, 1889, page 19)
    • Agrier noir. — (Cépages et Vignobles de France, Vol. 3)
    • Agrier blanc. — (Cépages et Vignobles de France, Vol. 3)

Dérivés[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin agrarius (« de champ »).

Nom commun [modifier le wikicode]

agrier \Prononciation ?\ masculin

  1. Agrier, droit féodal.

Verbe [modifier le wikicode]

agrier \Prononciation ?\ transitif

  1. Variante de aigrier.

Références[modifier le wikicode]

Normand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Verbe) Du normand ancien agreier (« dresser, disposer, orner, embellir »).

Verbe [modifier le wikicode]

agrier \Prononciation ?\ (voir la conjugaison)

  1. (Maçonnerie) Ragréer une surface neuve, couvrir d’enduit.
    • Agrier un mur.

Variantes[modifier le wikicode]

  • ragrier (Pour une surface ancienne)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]