air des lampions

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de air et de lampion.

De très nombreux auteurs et site web font remonter l’expression à la révolution de 1848, alors que Louis-Philippe venait d’être chassé par une insurrection et que la République venait d’être proclamée: les républicains auraient voulu montrer leur joie en illuminant leurs fenêtres. Comme les quartiers les plus bourgeois se montraient réticents, le peuple qui manifestait dans les rues se seraient mis à scander « des lampions ! des lampions ! » pour obtenir que les fenêtres éclairées soient plus nombreuses.

Pourtant, cette expression apparait déjà en 1829 dans l’Histoire physique, civile et morale de Paris, depuis les premiers temps historiques jusqu'à nos jours ( Volume 3 ), de Jacques-Antoine Dulaure ( 1755 - 1835 ), relatant les événements parisiens du 19 et 20 novembre 1827.

On constate également que l’expression « air des lampons », ( lampon signifiant chanson à boire, chanson satirique ), est attestée, entre autre, dès 1735 dans les Mémoires de Karl Ludwig von Pöllnitz, voire 1657 dans les Œuvres inédites de Jean de la Fontaine, et que l’altération de lampons en lampions est un phénomène connu ( cf. chapeau lampion, issu de chapeau à lampon )

L’étymologie officielle s’avère donc sans doute erronée, mais on peut toujours imaginer qu’en 1848 les républicains aient demandé des lampions sur l’air des lampons.

Locution nominale [modifier le wikicode]

air des lampions \ɛʁ dɛ lɑ̃.pjɔ̃\ masculin

  1. Scansion répétée d’un slogan.

Traductions[modifier le wikicode]