aisance

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin adjacentia (« environs »), attesté chez Pline (Ier siècle), participe présent neutre pluriel de adjacens, pris pour un substantif féminin en latin populaire et qui prit le sens de « bonne disposition, bonne santé » en bas latin. → voir aise.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
aisance aisances
/ɛ.zɑ̃s/

aisance /ɛ.zɑ̃s/ féminin

  1. Liberté de corps et d’esprit dans le travail, dans les mouvements, dans les manières, dans le commerce de la vie.
    • Ils manient avec une élégante aisance les mètres latins les plus compliqués et les vocables les plus choisis de la mythologie. (J.Huizinga, Érasme, traduction de V.Bruncel, Gallimard, 1955)
    • L'aisance avec laquelle les poètes juifs maniaient le vers français permet de supposer que leur talent a dû s'exercer dans les genres les plus variés. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Avec une aisance qui confond – une aisance, une force d'élément – il menait de front quatre livres, des pièces de théâtre, des polémiques de journal, des affaires de toutes sortes. (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    • Mmes Daudoird et Clara Lemonnier, dont la première portait l’habit noir avec un chic et une aisance qui auraient damé le pion au clubman le plus élégant. (Albert Vanloo, Sur le plateau, souvenirs d'un librettiste, 1913)
  2. (Par extension) État de fortune suffisant pour se procurer les commodités de la vie.
    • … moi, mon rêve est de me retirer dans quelques années d’ici, au fond de l’une de nos belles provinces mexicaines avec une modeste aisance, vous voyez que je ne suis pas ambitieux. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • Le fait, d'ailleurs, est patent, incontesté, affirmé de tous côtés : l'aisance s'est énormément développée parmi les ruraux des Côtes-du-Nord. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)

aisances féminin pluriel

  1. Lieu pratiqué dans une maison pour y satisfaire les besoins naturels.
    • Cabinet d’aisances.
    • Fosse d’aisances.
    • Lieux d’aisances.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin adjacentia (« environs ») → voir aise.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

aisance /Prononciation ?/ féminin

  1. Libre usage.
  2. Situation.
  3. Dégagement.

Références[modifier | modifier le wikicode]