alarcʼh

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Redirigé depuis alarc’h)

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Issu du vieux brittonique *elarsko-, tiré d’un proto-celtique *h₁el-r̥-sko-, dérivé par élargissement du radical en indo-européen commun *h₁el-, duquel procèdent le vieil irlandais elu et latin olor[1][2].
À comparer avec les mots alarch en gallois, alargh en cornique et plus lointainement eala en gaélique irlandais (sens identique).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel 1 Pluriel 2
alarcʼh alarcʼhed elercʼh
Un alarcʼh (un cygne).

alarcʼh \ˈɑːlarx\ masculin

  1. (Ornithologie) Cygne.
    • Ul labous kaer-meurbet eo an alarcʼh, un tammig heñvel ouzh ar waz pe an houad, [...]. An alarcʼhed (pe « elercʼh ») a zo gwenn-holl peurliesañ. — (Abeozen, Marvailhoù Loened, Skridoù Breizh, Brest, 1943, page 103)
      Le cygne est un très bel oiseau, ressemblant un peu à l’oie ou au canard, [...]. Les cygnes sont tout blancs généralement.

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Ranko Matasović, Etymological Dictionary of Proto-Celtic, Leyde, Brill, 2009, pages 114–115.
  2. Guus Kroonen, Etymological Dictionary of Proto-Germanic, Leyde, Brill, 2013, p. 20.