alles

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : allés

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin illam.

Pronom personnel [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
alle alles
\al\

alles \al\ féminin

  1. (Louisiane) Elles.

Allemand[modifier le wikicode]

Forme de pronom [modifier le wikicode]

alles \ˈaləs\

  1. Génitif masculin singulier de all.
  2. Génitif neutre singulier de all.
  3. Nominatif neutre singulier de all.
  4. Accusatif neutre singulier de all.
Singulier Pluriel
Masculin Féminin Neutre
Nominatif aller alle alles alle
Génitif alles
allen
aller alles
allen
aller
Datif allem aller allem allen
Accusatif allen alle alles alle

Prononciation[modifier le wikicode]

  • (Région à préciser) : écouter « alles [ˈaləs] »
  • Allemagne (Berlin) : écouter « alles [ˈaləs] »

Estonien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe [modifier le wikicode]

alles \Prononciation ?\

  1. Seulement.

Références[modifier le wikicode]

Frison[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe [modifier le wikicode]

alles \Prononciation ?\

  1. Tout, toutes les fois.

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Pronom indéfini [modifier le wikicode]

alles \Prononciation ?\

  1. Tout.
    • alles op alles zetten : mettre le paquet.

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 100,0 % des Flamands,
  • 99,7 % des Néerlandais.


Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]