allumeuse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de allumer avec le suffixe -euse.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
allumeuse allumeuses
\a.ly.møz\

allumeuse \a.ly.møz\ féminin (équivalent masculin : allumeur)

Allumeuse de réverbère (sens 1)
  1. Celle qui était (autrefois) chargée d’allumer quelque chose.
    • Mais comme la rue était à peu près déserte, l’allumeuse de réverbère avait entendu notre contestation, et se tournant vers moi, elle me dit d'une voix cassée : […]. — (George Sand, Histoire de ma vie, Paris : chez Michel Lévy frères, 1856, vol.4, p.92)
    • Il faisait extrêmement chaud mais comme Mack était une allumeuse de feu, un don très convoité et très puissant pour les démons, elle les tua un à un sans le moindre problème. — (Jennifer Marques, La Relève, Société des Écrivains, 2013, p.153)
  2. (Populaire) Femme qui cherche à exciter le désir.
    • Ma meilleure amie vire à l’allumeuse. Quand je le lui ai signalé tout à l’heure au Balmoral, elle est tombée des nues. — (Éric-Emmanuel Schmitt, Le Poison d’amour, Albin Michel, Paris, 2014, p. 56)
    • Une allumeuse, tu n’es rien d’autre qu’une petite allumeuse. Mais ne crains rien, ma belle, tu pourras te faire baiser par tous les hommes du pays, je ne serai jamais l’un de ceux-là. — (Danielle Stamenkovic, Les Anges Gardiens des Collines, Millau : imprimerie Maury S.A., 2002, p.159)
    • Du coup, les femmes histrioniques se font souvent traiter d’« allumeuses ».
      Avec la libération des mœurs, certaines femmes histrioniques vont aller plus loin en utilisant le sexe pour attirer l’attention.
      — (François Lelord & ‎Christophe André, Comment gérer les personnalités difficiles, Odile Jacob, 1996, p.97)
    • En tout cas, Mike semblait avoir ses propres normes en ce domaine. Elle ne voulait pas passer pour une Marie-couche-toi-là ou une allumeuse, mais, sur les marches du CSU ce matin, elle avait eu du mal à quitter sa compagnie. — (Chad Harbach, L'art du jeu, traduit de l'anglais (USA) par Dominique Defert, J-C Lattès, 2012, chap.18)
  3. (Argot) (Désuet) Prostituée qui racole, dans la rue, dans un bal, marcheuse.
    • Cher Antoine… non, c’est un peu sec. Mon chéri… non, c’est un peu fort, il va me prendre pour une allumeuse ! Antoine… non, Mon cher Antoine… voilà, c’est parfait ! — (Annie Girardot dans Tendre poulet - Philippe de Boca, 1976)

Traductions[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]