alque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : alquè

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) (1805) Du vieux norrois alka, crier. Mot créé par Georges Cuvier.[1][2].
(Nom 2) (Milieu du XIXème siècle) Emprunt par les naturalistes français et canadiens à l'ancien nom du taxon "alques" de Cuvier pour désigner certains alcidés spécifiques tels le grand pingouin, le petit pingouin, ainsi que pour baptiser toutes les espèces de petits alcidés de la côte du Pacifique pour lesquels aucun nom français n'avait été normalisé et qui ne tombaient sous aucune des catégories existantes, i.e. guillemots, mergules et macareux, soit les guillemots actuels des genres Brachyramphus et Synthliboramphus, les stariques des genres Ptychoramphus et Aethia et pour le macareux rhinocéros (Cerorhinca monocerata) (v. liste et correspondances sous "hyponymes"). On trouve en outre cette ancienne nomenclature dans toute la littérature ornithologique canadienne du XXème siècle, jusqu'à la première Commission internationale de normalisation des noms français d'oiseaux en 1986[3].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
alque alques
\alk\
Le guillemot à cou blanc (Synthliboramphus antiquus) portait le nom d'alque à cou blanc dans l'ancienne nomenclature.

alque \alk\ masculin

  1. (Ornithologie) (Désuet) Tout oiseau de la famille des alques, famille de charadriiformes palmipèdes regroupant les 10 genres et les 24 espèces existantes de mergules, guillemots, pingouins, stariques et macareux, oiseaux coloniaux de plumage généralement pie, et spécialisés dans la nage propulsée en profondeur grâce à leurs ailes courtes et leurs pattes sises à l'extrémité postérieure de l'abdomen.→ voir alcidés
  2. (Ornithologie) (Désuet) Ancien nom officiel de nombreux alcidés, e.g. le grand pingouin (=alque géant), le macareux rhinocéros (=alque à bec cornu). etc. au XIXème et au XXème siècles[4].
    • Cet oiseau avait été capturé sur les bancs de Terreneuve. Le grand pingouin ou alque géant, appelé aussi Garefowl par les Anglais, n'a pas, heureusement pour lui et pour nous, vécu assez longtemps pour recevoir plus d'un nom scientifique. Le célèbre Linné, qui a connu cet oiseau, l'a appelé Alca impennis, nom qui lui est resté jusqu'aujourd'hui. — (Recueil de littérature nationale, Nouvelles soirées canadiennes, Volume 7, Typ. de P.-G. Delisle, Montréal, 1888)

Notes[modifier le wikicode]

En biologie, le nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. En français, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs au genre.
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut expliciter le fait que l’on ne parle pas d’individus, mais que l’on veut parler de l’espèce, du genre, de la famille, de l’ordre, etc.

Hyponymes[modifier le wikicode]

Notes[modifier le wikicode]

Alcidés anciennement désignés sous le nom d'alques[5] (entre parenthèses, ancienne dénomination):

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
alque alques
\alk\

alque \alk\ masculin

  1. (Ornithologie) (Désuet) (Soutenu) Synonyme d'alcidé.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Alcidés (Oiseaux.net)[6]

  1. Jobling, James (2010) The Helm Dictionary of Scientific Bird Names, Christopher, Helm, Londres.
  2. Alque: http://www.cnrtl.fr/definition/alque
  3. https://fr.wikipedia.org/wiki/Commission_internationale_des_noms_fran%C3%A7ais_des_oiseaux
  4. — (W. Earl Godfrey, « Les Oiseaux du Canada », Musée national du Canada, Bull. 203, Imprimeur de la Reine, Ottawa 1967, 506 pp.)
  5. — (W. Earl Godfrey,Ibid.)
  6. http://www.oiseaux.net/oiseaux/alcides.html