alternance de générations

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

La notion et le mot furent créés par le biologiste Adelbert von Chamisso

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
alternance de générations alternances de générations
\Prononciation ?\

alternance de générations \Prononciation ?\ féminin

  1. (Biologie) Succession, dans le cycle reproducteur, de plusieurs êtres autonomes et distincts, et différents du géniteur précédent, jusqu'à la génération d'un être semblable au premier.
    • D’après lui, les biphores sont androgynes et vivipares, ils viennent au monde avec la forme qu’ils conserveront toute leur vie ; mais, chose étrange, une mère solitaire ne met au monde que des enfans réunis en colonies, et ceux-ci à leur tour, n’engendrent que des individus solitaires. Il suit de là qu’un biphore ne ressemble jamais ni à sa mère ni à ses fils, mais toujours à son aïeule et à ses petits-fils. Il y a d’ailleurs identité complète de caractères intérieurs et extérieurs entre les générations considérées de deux en deux. La métamorphose porte donc non pas sur les individus, mais bien sur les générations elles-mêmes. Les choses se passent ici comme si la chenille, au lieu de se transformer, mettait au monde des papillons tout formés, lesquels enfanteraient à leur tour des chenilles. C’est une véritable alternance de générations, et chez tous les biphores la reproduction est soumise à cette loi. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856, p.509&510)
    • L’alternance des générations et les différences morphologiques qui l'accompagnent, nous montrent en outre que, dans un grand nombre de cas, les espèces sont moins circonscrites et, pour ainsi dire, moins identiques à elles-mêmes, dans les individus qui les composent, qu'on ne l'avait d'abord supposé. — (Paul Gervais, De la métamorphose des organes et des générations alternantes dans la série animale et dans la série végétale, 1860, p.143)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]