amitié

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin populaire *amīcitātem, accusatif de *amīcitas, altération, par changement de suffixe, du latin classique amicitia (« amitié »), dérivé de amīcus (« ami »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
amitié amitiés
\a.mi.tje\

amitié \a.mi.tje\ féminin

  1. Sentiment réciproque qui engage deux personnes l'une envers l'autre.
    • L'admiration se transforme en amitié. Pacaud sera loyal à Laurier toute sa vie. Ce dernier lui rendra la pareille. (Louis-Guy Lemieux, Le roman du Soleil: un journal dans son siècle, Les éditions du Septentrion, 1997, p.49)
    • Une amitié se mesure surtout à celles qu’elle rend superflues. (Maurice G. Dantec, Le théâtre des opérations : Journal métaphysique et polémique 1999, Paris, Éditions Gallimard, 2000)
    • Les liens de l’amitié.
    • Les lois, les devoirs de l’amitié.
    • Les plaisirs, les douceurs de l’amitié.
    • Contracter amitié avec quelqu’un.
    • Entretenir l’amitié.
    • Renoncer à l’amitié.
    • Manquer à l’amitié.
    • Répondre à l’amitié de quelqu’un.
    • Promettre, jurer amitié.
    • Vivre en amitié.
    • Faire quelque chose par amitié, par pure amitié.
    • Prendre en amitié.
    • Il n’y a guère de véritable amitié qu’entre égaux.
    • Le prince l’honore de son amitié.
    • Il y a peu d’amitiés qui puissent résister à cette épreuve. On dit de même
    • Il y a paix et amitié entre ces deux nations, entre ces deux puissances, etc.
  2. (Familier) Bon office ; service.
    • Et vous, mon hôte, faites-moi l’amitié de me montrer le chemin de ma chambre. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. VII)
    • L'intendant reçut les deux visiteurs avec la même amitié que chacun témoignait à la femme, et la même déférence que tous paraissaient accorder au jeune homme. (Alexandre Dumas, Les Deux Diane, 1847, chap.1)
  3. Affection que certains animaux ont pour les êtres humains.
    • Ce chien a de l’amitié pour son maître.


amitiés féminin

  1. (Vieux français, français classique) Paroles obligeantes, qui marquent de l’affection.
    • Il m’a fait des amitiés.
    • Il m’a fait mille amitiés.
    • Faites-lui mes amitiés.
    • Je m'assis et écrivis une lettre cordiale: monsieur Saito se réjouissait à l'idée de jouer au golf le dimanche suivant avec monsieur Johnson et lui envoyait ses amitiés. (Amélie Nothomb, Stupeur et tremblements, Éditions Albin Michel S.A., 1999, p. 10)
  2. On dit quelquefois avec le singulier, dans la même acception, faire amitié à quelqu’un.
    • Il m’a fait amitié en cette occasion.

Synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]