amphétamine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : amphetamine

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot-valise formé par abréviation de ses noms chimiques : alpha-méthyl-phénéthylamine d'où a-m-phe-t-amine.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
amphétamine amphétamines
\ɑ̃.fe.ta.min\

amphétamine \ɑ̃.fe.ta.min\ féminin

  1. (Biochimie, Pharmacologie, Sport) Molécule synthétique de formule brute C9H13N utilisée comme drogue, dopant sportif, stimulant du système nerveux central, coupe-faim ou médicament dans le traitement de l'hyperactivité chez l’enfant, pour ses effets anorexigène et psychoanaleptique.
    • Il avala deux pilules de maxiton. L’usage des dopants à base d’amphétamine d’abord pratiqué par les étudiants pendant les périodes d’examens, est devenu commun chez les ouvriers depuis les années 1948 ; à Bionnas, on les utilise fréquemment pour vaincre la somnolence d’après la sixième ou septième heure du travail aux presses. — (Roger Vailland, 325.000 francs, 1954, réédition Le Livre de Poche, page 154)
    • L’amphétamine et ses dérivés font partie de ce qu’on a appelé les dopants de la première génération. — (Henri Fucs, L’abcès, 1979)
    • On trouve le reste en pharmacie : morphine ou méthédrine, une amphétamine prisée des routards ; et en avant la fixette, à moi les cachetons avalés entre deux shiloms. — (Patrick Kurtkowiak, Sexy Sixties, mon doux chaos, Éditions Librinova, 2016, chapitre 9)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]