anémique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIXe siècle) Dérivé de anémie avec le suffixe -ique.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
anémique anémiques
\a.ne.mik\

anémique \a.ne.mik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui est atteint d’anémie.
    • Un enfant anémique.
    • Elle était frêle, mais pas à la manière des filles anémiques qu'il avait rencontrées. — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. III, Gallimard, 1937)
  2. (Figuré) Sans force, faible.
    • L’impression de l’automne, de cette humidité tiède qui sent la mort des feuilles et le soleil affaibli, fatigué, anémique, aggravait en la poétisant la sensation de solitude et de fin définitive flottant sur ce lieu, qui sent la mort des hommes. — (Guy de Maupassant, Les Tombales, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 63.)
    • Les « piano » […] incolores, anémiques, sans timbre et sans vibration, les « forte » durs, agressifs, comme écrasés sous une attaque trop brusque. — (A. Cortot, Douze études pour piano, op.25, de Frédéric Chopin, 1917)
    • La table les séparait sous cette lumière anémique, rougeoyante, des ampoules électriques, jamais lavées, des hôtels qu'on croirait choisies exprès pour épargner le courant. — (Louis Aragon, Les Beaux quartiers, 1936)
  3. (Économie) Se dit d’un volume de transactions boursières insuffisant pour insuffler une progression lors d’une séance boursière.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
anémique anémiques
\a.ne.mik\

anémique \a.ne.mik\ masculin et féminin identiques

  1. Personne souffrant d’anémie.
    • Quand on a passé là quelques heures, et surtout quelques jours, on croit vraiment boire l’air, qui semble avoir une puissance nutritive; un anémique lui-même serait galvanisé par cette grande brise qui vient de l’Océan, qui sent la mer. — (Henry Russell, Souvenirs d’un Montagnard, Éditions PyréMonde, 2009)
    • Plus d’une anémique présente, au contraire, la coloration rosée du visage, dont le ton peut s’aviver encore sous l’influence d’une émotion ou d’un violent exercice musculaire. — (Raoul Le Roy, Anémie des grandes villes et des gens du monde (cachexie urbaine), éditeur Victor Masson et fils, 1869)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]