anéroïde

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé du préfixe an-, du grec ancien ἀήρ, aêr (« air ») et du suffixe -oïde.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
anéroïde anéroïdes
\a.ne.ʁɔ.id\

anéroïde \a.ne.ʁɔ.id\ masculin et féminin identiques

  1. (Physique) (Vieilli) Qualifie des appareils sans liquide.
  2. (Spécialement) (Météorologie) Qualifie un baromètre métallique et sans mercure.
    • Enfin, le 28 novembre, le baromètre anéroïde, placé dans la grande salle, annonça une modification prochaine dans l'état atmosphérique. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Le cercle de suspension portait un baromètre anéroïde et un instrument en forme de boite ronde, avec un cadran d’ivoire, sur lequel on lisait l’indication statoscope avec d’autres termes français : une aiguille oscillait entre les deux mots : montée et descente, en français aussi. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 86 de l’éd. de 1921)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
anéroïde anéroïdes
\a.ne.ʁɔ.id\

anéroïde \a.ne.ʁɔ.id\ masculin

  1. (Météorologie) (Par ellipse) Un tel baromètre.
    • Un anéroïde anglais d'un touriste qui a passé au Saint-Théodule. différait avec le mien de 20 millimètres. Existe-t-il des anéroïdes qui disent la vérité à toutes les altitudes ? — (Dollfus-Ausset, Matériaux pour l'étude des Glaciers, tome 6, page 145, F.Savie, 1866)
    • La petite carte hypsométrique se base sur une centaine d'altitudes, dont nous avons relevé la majeure partie à l'aide d'un anéroïde et d'un thermomètre ordinaires. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 162)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]