anagnoste

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1552) Attesté chez Rabelais. Du latin anagnostes, emprunt savant au grec ἀναγνώστης

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
anagnoste anagnostes
\a.na.ɡnɔst\

anagnoste \a.na.ɡnɔst\ masculin

  1. (Antiquité) Esclave qui, chez les riches Romains, faisait la lecture pendant le repas.
    • C’est certainement ce trait de caractère qui avait frappé PLATON, chez son élève ARISTOTE, jusqu’à lui prêter le sobriquet d’anagnoste (le liseur). On reconnaît toute l’ironie de Platon dans le choix de ce terme, puisqu’un anagnoste était, le plus souvent, un esclave qui faisait lecture à un aristocrate athénien. En effet, les Athéniens, y compris les philosophes et les poètes, ne lisaient jamais de livres, mais se faisaient lire. — (Régis Laurent, Métaphysique du temps chez Aristote, Villegagnons-Plaisance Éditions, 2009, vol.1, p.33)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]