anathématiser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin anathematizare, plus avant, du grec ancien ἀναθεματίζω, anathematizô.

Verbe [modifier le wikicode]

anathématiser \a.na.te.ma.ti.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Frapper d’anathème.
    • Anathématiser les hérétiques.
    • Anathématiser l’hérésie.
    • L’hérésiarque n’a donc rien à espérer de nos jours, ni des orthodoxes sévères, qui l’anathématiseront, ni des libres penseurs, qui souriront à la tentative de réformer l’irréformable. — (Ernest Renan, L’Avenir de la science, pensées de 1848, Édition C. Lévy, 1890, chapitre v, pages 104.)
  2. (Figuré) Blâmer avec force, vouer à l’exécration.
    • Celle se trois ou de quatre lettres qu’anathématise une fausse pudeur, il faut bien les subir. — (A. Frey, Nouveau manuel complet de Typographie, nouvelle édition revue, corrigée & augmentée par M.E. Bouchez, Manuels-Roret, 1857, part. 1, p. 159)
    • Il a semblé bon à Mahomet et à nous de condamner, proscrire, anathématiser ladite infernale invention de l’imprimerie — (Voltaire, De l’horrible danger de la lecture, 1765)
    • Nous devons éviter tout ce qui pourrait ressembler à de la prévention nationale, bien qu’une revue de Paris à qui son grand âge, ses infirmités, ses malheurs et l’opération douloureuse qu’elle vient de subir, donnent un caractère hargneux, bien excusable dans sa position, nous ait fait l’honneur, — dit-on, — d’élever sa voix chevrottante pour anathématiser notre ouvrage. — (Paul Féval, Les Mystères de Londres, 1844)

Synonymes[modifier le wikicode]

frapper d’anathème

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]