ancien franc

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1958) De franc, la monnaie française, et de ancien, car la valeur correspondant à la valeur du franc d’avant la modification.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ancien franc anciens francs
\ɑ̃.sjɛ̃ fʁɑ̃\

ancien franc \ɑ̃.sjɛ̃ fʁɑ̃\ masculin

  1. (France) (Désuet) Franc jusqu’en 1959, valant un centième du nouveau franc introduit le 1er janvier 1960.
    • Alors voilà... Conscient de mon devoir, je m'engage de mon côté à mener à bien la fabrication et l'écoulement d'un nombre de billets de 100 florins représentant la valeur d'un milliard d'anciens francs, puisque maintenant vous en avez des nouveaux. — (Michel Audiard, Le cave se rebiffe, 1961)
    • La mansarde valait soixante mille francs, au minimum, pour quelqu’un de riche, comme Mme Surmulat. Soixante mille anciens francs plus jolis à compter que six cents nouveaux. — (Hervé Bazin, Chapeau bas, Seuil, 1963, Le Livre de Poche, pages 245-246)
    • Après plusieurs années de nouveaux francs, la monnaie française retrouva son appellation officielle de francs, sans aucun adjectif les précédant ou les suivant. Mais un pourcentage important de personnes, pas obligatoirement âgées, continua à tout calculer en anciens francs, tandis qu’une autre partie parlait de nouveaux francs ou francs lourds, et de centimes pour les anciens francs. — (Claude Chaminas, La Cité Joseph Staline 1941-1959, L’Harmattan, 2009, page 114)

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]