andouille

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin inductilia (« choses prêtes à être introduites »), de inducere (« introduire »).
(sens 3, injure) Peut être de andouiller (placé devant l'œil) donc bouche la vue et rend stupide.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
andouille andouilles
\ɑ̃.duj\

andouille \ɑ̃.duj\ féminin

Andouille (1) de Vire.
  1. (France) Saucisse de boyau de porc rempli de tripes ou de chair hachée du même animal.
    • Andouilles fumées.
    • Andouilles de chair de porc.
    • Faire griller une andouille.
  2. (Par extension) Ce qui est en forme d’andouille.
    • On donnait jadis le nom d’andouilles de tabac aux feuilles de tabac roulées en fuseau.
  3. (Figuré) (Injurieux) Imbécile, idiot. Cette injure a cependant un sens familier, voire affectueux.
    • Tonton devant ce résultat
      Ne se dégonfla pas
      Et joua les andouilles

      — (Boris Vian, La Java des bombes atomiques, 1955)
    • C’est encore cette andouille de Gravelin, qui n’a aucun sens du discernement. — (Amélie Nothomb, Hygiène de l’assassin, Albin Michel, Paris, 1992, p. …)
    • Et en plus, à faire l'andouille, là, je suis en train de cochonner mon Cerruti. — (Guy Bedos, Come-back, dans Bête de scène, Éditions Hors Collection, 2004)
  4. (Histoire des techniques) (Papeterie) Défaut du papier venant de la pâte accumulée dans certaines parties de la feuille.
  5. Pavé de deuxième choix.[1] (Voir "Rue pavée d’Andouilles" à Saint-Gengoux-le-National)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]