angle mort

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(xviie siècle) Désignait un angle rentrant dans des fortifications, qui ne pouvait donc être défendu et était donc mort en cas d’attaque. Le terme est défini dans le Dictionnaire universel d’Antoine Furetière en 1690.

Locution nominale[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
angle mort angles morts
/ɑ̃.ɡlə mɔʁ/

angle mort /ɑ̃.ɡlə mɔʁ/ masculin

  1. (Vieilli) Zone d’une fortification ne pouvant être défendue.
    • Angle mort, c'est un angle rentrant , qui n'est point flanqué ou défendu. (Diderot, Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, 1778).
  2. (Par extension) Zone inaccessible au champ de vision.
    1. (En particulier) En conduite automobile, zone non couverte par le rétroviseur central et les rétroviseurs latéraux.
    2. (En particulier) Zone non couverte par les caméras de surveillance.
  3. (Droit) Période entre la date de vérification de la faisabilité d’une transaction (solvabilité, hypothèques…) et la réalisation de la transaction, pendant laquelle il n’est pas possible de garantir qu’il ne s’est pas produit quelque chose invalidant la vérification.
    • Le premier angle mort concerne la période qui s'écoule entre la date du certificat hypothécaire et la formalité de la transcription (…) (Catherine Mélotte, La responsabilité des professions juridiques, 2006)
  4. (Figuré) Point faible.
    • L'esprit de Contre-Réforme, c'est l’angle mort du modèle historique de l'Église catholique depuis le concile de Trente au XVIe siècle. (Jacques Grand'Maison, Pour un nouvel humanisme, 2007)
  5. (Figuré) Partie d’une question, d’un problème, pour laquelle l’esprit semble aveugle.
    • Incontestablement présent dans les sources doctrinales et normatives, le blasphème sexuel n'y apparaît donc qu'avec toute la fantomatique inconsistance d'une tâche aveugle ou d’un angle mort. (Michel Rouche, Mariage et sexualité au Moyen Age, 2000)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]