antiévangélique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Première moitié du XIXe siècle)[1] → voir anti et évangélique

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
antiévangélique antiévangéliques
\ɑ̃.ti.e.vɑ̃.ʒe.lik\

antiévangélique \ɑ̃.ti.e.vɑ̃.ʒe.lik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est contraire à l’Évangile.
    • D’autre part, vous savez qu’on fabrique actuellement en Espagne nationaliste un curieux «catholicisme» politique et guerrier, et antiévangélique, qui n’est pas une menace moins grave pour le catholicisme authentique. — (Jacques Maritain, Raïssa Maritain, Œuvres complètes : 1920-1923, volume 2, 1987)
    • Peut-être auraient-ils désiré une transaction du souverain Pontife avec les ennemis de l’Eglise, dont le résultat aurait été celui de satisfaire l’ambition antiévangélique de quelques-uns, et d’assurer le bien-être de ceux qui se seraient sauvés du naufrage universel dans lequel ont péri presque tous les droits de l’Eglise […] — (F. Magin Ferrer, De la doctrine, des droits et des malheurs de l'église d'Espagne et des circonstances qui ont amené l'affaiblissement et la ruine du pouvoir royal et la décadence de la nation, Augustin Manavit, Toulouse, 1841, p. 113)

Références[modifier le wikicode]

  1. « antiévangélique », dans Pierre-Claude-Victor BoisteDictionnaire universel de la langue française, avec le latin et les étymologies, 1836 → consulter cet ouvrage