antidreyfusard

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : anti-dreyfusard

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De dreyfusard avec le préfixe anti-.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin antidreyfusard
\ɑ̃.ti.dʁɛ.fy.zaʁ\

antidreyfusards
\ɑ̃.ti.dʁɛ.fy.zaʁ\
Féminin antidreyfusarde
\ɑ̃.ti.dʁɛ.fy.zaʁ\
antidreyfusardes
\ɑ̃.ti.dʁɛ.fy.zaʁ\

antidreyfusard \ɑ̃.ti.dʁɛ.fy.zaʁ\

  1. (Histoire) Qui s'opposa à la libération, à la réhabilitation du capitaine Alfred Dreyfus.
    • Il ne manquait plus qu'un signe de l'universel renversement des choses. Nous l'avons. On nous annonce que Dreyfus est cocardier, militariste, partisan de l'infaillibilité de conseils de Guerre, antidreyfusard en un mot. — (Georges Clemenceau; article du 5 Juillet 1899, paru dans Justice militaire, 1901)
    • […]; on n'a pas été peu surpris de voir Brunetière, qui avait été un des admirateurs des apaches antidreyfusards, conseiller la soumission ; c'est que l'expérience l'avait éclairé sur les conséquences de la violence. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, p.276)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
antidreyfusard antidreyfusards
\ɑ̃.ti.dʁɛ.fy.zaʁ\

antidreyfusard \ɑ̃.ti.dʁɛ.fy.zaʁ\ masculin (équivalent féminin : antidreyfusarde)

  1. (Histoire) Homme qui s'opposa à la libération, à la réhabilitation du capitaine Alfred Dreyfus.
    • Cet antidreyfusard convaincu, converti au catholicisme en 1901, reste pourtant la cible privilégiée de L'Action française. — (Description de « Arthur Meyer, Directeur du Gaulois : Un patron de presse juif, royaliste et antidreyfusard » de Odette Carasso)

Antonymes[modifier le wikicode]


Traductions[modifier le wikicode]