antinomien

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    (Date à préciser) Dérivé de antinomie, avec le suffixe -en.

    Adjectif [modifier le wikicode]

    Singulier Pluriel
    Masculin antinomien
    \ɑ̃.ti.nɔ.mjɛ̃\
    antinomiens
    \ɑ̃.ti.nɔ.mjɛ̃\
    Féminin antinomienne
    \ɑ̃.ti.nɔ.mjɛn\
    antinomiennes
    \ɑ̃.ti.nɔ.mjɛn\

    antinomien \ɑ̃.ti.nɔ.mjɛ̃\ masculin

    1. Opposé à la loi ou aux lois.
      • La responsabilité envers l’Église que porte l’Amérique n’est possible que pour autant qu’on épouse l’individualisme égalitaire et antinomien de l’esprit critique qui est fondé sur l’idée d’une conviction qu’aucune instance séculaire ne saurait confirmer une fois pour toutes. — (Dick Howard, Fondamentalisme politique et Politique fondamentaliste aux USA, 1996)

    Dérivés[modifier le wikicode]

    Nom commun [modifier le wikicode]

    Singulier Pluriel
    antinomien antinomiens
    \ɑ̃.ti.nɔ.mjɛ̃\

    antinomien \ɑ̃.ti.nɔ.mjɛ̃\ masculin

    1. (Politique) (Vieilli) Ennemi de la loi.
    2. (Vieilli) Celui qui ne reconnaît pas la loi.
      • On y remarque à nouveau le souci de sauvegarder le but de toute vie de foi : la sainteté du cœur et de la vie. Wesley reprocha à Hervey d’être un antinomien dans ses principes théologiques, pas dans ses actes. — (Patrick Ph. Streiff, La doctrine de la grâce selon John Wesley)

    Synonymes[modifier le wikicode]

    Traductions[modifier le wikicode]

    Prononciation[modifier le wikicode]

    Anagrammes[modifier le wikicode]

    Modifier la liste d’anagrammes

    Références[modifier le wikicode]