apert

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin apertus, participe passé de aperīre « ouvrir ».

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin apert
\a.pɛʁ\

aperts
\a.pɛʁ\
Féminin aperte
\a.pɛʁt\
apertes
\a.pɛʁt\

apert \a.pɛʁ\

  1. (Vieilli) (Littéraire) Clair, manifeste, évident.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Adjectif) Du latin apertus.
(Verbe) → voir aparoir.

Adjectif [modifier le wikicode]

apert \Prononciation ?\

  1. Ouvert.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

apert \Prononciation ?\

  1. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de aparoir.

Références[modifier le wikicode]

Ancien occitan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin apertus

Adjectif [modifier le wikicode]

apert masculin

  1. Ouvert, évident, développé.

Références[modifier le wikicode]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier le wikicode]

apert \Prononciation ?\

  1. Évident, manifeste.
    • een aperte fout.
      une erreur flagrante.

Synonymes[modifier le wikicode]

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 35,1 % des Flamands,
  • 61,3 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]