aplaventrisme

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    Dérivé de à plat ventre avec le suffixe -isme.

    Nom commun [modifier le wikicode]

    Singulier Pluriel
    aplaventrisme aplaventrismes
    \a.pla.vɑ̃.tʁism\

    aplaventrisme \a.pla.vɑ̃.tʁism\ masculin

    1. Tendance à être dans un état de soumission ou d’indignité.
      • L’« aplaventrisme » cauteleux, la fourberie mensongère, la condescendance maladive, ont toujours été les attributs d’un « petit vendeur ». — (J.-Armand Trudelle, Psychologie et vente, page 217, éditions Fides, 1959 → lire en ligne)
      • Il n’a pas l’air d’avoir l’aplaventrisme et les roses faciles. — (Réjean Ducharme, Le nez qui voque, www.collectionscanada.gc.ca, 1967)
      • (avec deux p) en rejetant farouchement le mimétisme servile et l’applaventrisme humiliant et dégénérescent — (Nous préférons un pas avec le peuple que dix pas sans le peuple, Thomas Sankara, 1987)
      • Je demeure fâché contre François Legault pour son aplaventrisme au sujet de la langue. — (Les bâtards de Camille Laurin, Journal de Montréal, <canoe.ca>, 20 septembre 2011)
      • Tout doit être propre pour masquer la réalité d’une Guadeloupe gangrénée par la misère et le chômage, la corruption, « l’aplaventrisme », la médiocrité et la lâcheté mais cacher surtout la lutte d’un Peuple, jour après jour contre le mépris, le racisme et l’exploitation. — (« Sarkozy en Guadeloupe. Le LKP déclare : “Quand on ment, il n’y a pas de confiance” », l’Humanité.fr, janvier 2011)
      • En dépit donc de toutes ces terribles épreuves, il n’a jamais été ménagé par les critiques acerbes véhiculées par des plumes connues pour leur « aplaventrisme légendaire » et savamment préparées dans des officines occultes… — (Abdelaziz Houmad, Bouteflika : homme de paix et digne fils de l’Algérie, 2008)
      • Depuis son élection à l’automne 2012, le Parti Québécois n’a fait preuve que d’aplaventrisme. — (Le PQ en 2012, A.J.D.B.H.T, La Petite Roche, 12 décembre 2012)
      • Les églises sont aujourd’hui en perte de vitesse, elels affichent donc un profil bas. Elles sont tout juste encore tolérées et elles le savent. Voyez le pape actuel qui dit que se faire vacciner est un acte d’amour. S’il avait dit: un acte de pénitence, on ne parlerait pas d’aplaventrisme — (Éric Werner, « L’ère de l’aplaventrisme », Antipresse no299, 22 août 2021, pages 9-12)

    Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

    Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]


    Traductions[modifier le wikicode]

    Prononciation[modifier le wikicode]