apocalyptique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du grec ancien chrétien ἀποκαλυπτικός, apokaluptikos. Dérivé de ἀποκάλυψις, apokalupsis (« dévoilement, révélation »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
apocalyptique apocalyptiques
\a.pɔ.ka.lip.tik\

apocalyptique \a.pɔ.ka.lip.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Relatif à l’Apocalypse.
    • Les premiers chrétiens attendaient le retour du Christ et la ruine totale du monde païen, avec l'instauration du royaume des saints, pour la fin de la première géné­ration. La catastrophe ne se produisit pas, mais la pensée chrétienne tira un tel parti du mythe apocalyptique que certains savants contemporains voudraient que toute la prédication de Jésus eût porté sur ce sujet unique. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, p.165)
    • Le mont Sion et la cité du Dieu vivant sont explicitement identifiés à la Jérusalem céleste dans l’Epître aux Hébreux, 12:22, et point n'est besoin de citer en entier la version apocalyptique de la glorieuse Jérusalem céleste, brillante d'or et de saphirs, telle que la décrit le chapitre 21 de l’Apocalypse. — (Régine Dhoquois-Cohen, Jérusalem, ville ouverte, L'Harmattan, 1997, p.19)
    • Quelques icebergs de médiocre altitude prenaient des dimensions colossales, et affectaient parfois des formes de monstres apocalyptiques. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Voici encore, toujours chez M. Koch, un jeune chirobate du Céleste-Empire et une figure d’Ascète, et des griffons, des chimères, des fleurs, des oiseaux, toute une faune quelque peu apocalyptique. — (Casimir Stryienski, Soirées du Stendhal Club : documents inédits, Paris, Mercure de France, 1905, réédition Slatkine, p.147)
    • Dans son ouvrage sur Sainte-Sabine, Gisela Jeremias interprète la scène du registre supérieur comme une vision à caractère apocalyptique, eschatologique et parousiaque, que renforcent la présence des lettres alpha et oméga ainsi que celle des Vivants. — (Anne-Orange Poilpré, Maiestas Domini: une image de l’Église en Occident, Ve-IXe siècle, Éditions du Cerf, 2005, p. 91)
  2. (Par extension) Qui évoque l'apocalypse, la fin du monde, avec un air d'autorité.
    • Il pointe alors un doigt apocalyptique vers la Reine, qui bronche pas. — (Patrick Senécal, Aliss, Éditions Alire, Québec, 2000, p. 349.)
    • Dans un registre moins apocalyptique que celui des titans de la culture occidentale contemporaine, qui « cassent l’histoire en deux », « inventent des mondes », et « refondent la pensée » à chaque rentrée littéraire, […] — (Dame Nijō, Splendeurs et misères d’une favorite, traduit par Alain Rocher, édition Picquier, 2004, Introduction, page 9)

Dérivés[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]