apodiformes

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Vers 1940). Du latin scientifique Apodiformes, du nom du genre Apus (génitif, Apodis), l'un des 21 genres qui composent l'ordre des apodiformes, qui incluent les martinets, salanganes et autres types apparentés. La signification originale d’apus demeure aujourd'hui quelque peu ambiguë. En effet, on a longtemps cru que ce terme désignait l'hirondelle de rochers (Ptyonoprogne rupestris) ou, moins plausiblement, l'hirondelle de rivage (Riparia riparia) en latin classique. Ces interprétations reposent largement (et à tort) sur le texte de l’Histoire naturelle de Pline l'Ancien: Les oiseaux appelés apodes, parce qu'ils ne se servent pas de leurs pieds, volent le plus; d'autres les appellent cypselles : c'est une espèce d'hirondelle. Ils nichent dans les rochers; ce sont eux qu'on voit partout en mer : quelles que soient la longueur et la continuité de la navigation, jamais vaisseau ne s'éloigne assez de la terre pour qu'on ne les voie pas voltiger alentour. Les autres oiseaux se perchent et s'arrêtent; pour ceux-la point de repos, si ce n'est dans le nid: ils sont toujours ou volant ou couchés.[1] Bien que l'allusion au vol de cet oiseau au large des côtes de la mer laisse perplexe, la mention spécifique de la relation entre le nom de cet oiseau, son apparence d'hirondelle et la taille réduite de ses pieds ne laisse cependant aucun doute quant à l'identité de l’apus ou apode de Pline: il s'agit bien de l'une des trois espèces de martinet rencontrées en Italie.

Dérivé de apus (« martinet ») avec le suffixe -formes (« en forme de »), littéralement « en forme de martinet ». Dérivé de a- : dépourvu de (préfixe privatif), et πούς (génitif : ποδός) : pied, littéralement "dépourvu de pied". Apus, quant à lui, est le nom latin ancien du martinet, et probablement spécifiquement du martinet noir d'Europe. Apus a été repris depuis dans la nomenclature linnéenne sous la forme du tautonyme Apus apus (nom scientifique du martinet noir), qui avait son équivalent synonyme en grec ancien en ἄπους (génitif: ἄποδος), dont le sens premier était "sans pied, apode" et le second, fort probablement le martinet (Apus spp.), i.e. l'une des trois espèces de martinet du genre Apus pouvant être rencontrées en Grèce, ou encore peut-être l'hirondelle de rochers (Ptyonoprogne rupestris).

Nom commun [modifier le wikicode]

apodiformes \a.po.di.fɔʁm\ masculin pluriel

  1. (Ornithologie) Ordre d'oiseaux néognathes réunissant les 127 espèces existantes de martinets, de salanganes et autres types apparentés, réparties en 21 genres et trois familles (les apodidés, les hémiprocnidés et les ægothélidés) de distribution quasi cosmopolite (à l'exception du continent antarctique), caractérisées par leur pattes de taille réduite (d'où le nom de l'ordre) ne leur permettant pas de marcher, leur bec court à pointe crochue, par leur régime alimentaire largement constitué d'insectes qu'ils capturent en plein vol, et par leur choix de parois escarpées de roches ou d'autres matériaux solides comme substrat de prédilection tant pour installer leur nid que pour se percher.
La salangane à nid blanc (Aerodramus fuciphagus) est une espèce de l'ordre des apodiformes apparentée au martinet noir, mieux connu en Occident, et dont le nid constitué de sa salive sert à la préparation d'un mets fin oriental appelé à tort "soupe aux nids d'hirondelle".
Le martinet à gorge blanche (Aeronautes saxatalis) est l'une des quatre espèces d'apodiformes nichant régulièrement en Amérique du Nord.
L'hémiprocné longipenne (Hemicprocne longipennis) d'Asie du Sud-Est est l'un des apodiformes à la silhouette la plus gracile, avec sa petite huppe et ses longues rémiges et rectrices effilées.
Le martinet noir (Apus apus), une des espèces-types de l'ordre des apodiformes, a une vaste aire de distribution qui couvre une bonne partie de l'Eurasie.

Notes[modifier le wikicode]

En biologie, le nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. En français, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs au genre.
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut expliciter le fait que l’on ne parle pas d’individus, mais que l’on veut parler de l’espèce, du genre, de la famille, de l’ordre, etc.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

(simplifié)

Hyponymes[modifier le wikicode]

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
apodiforme apodiformes
\a.po.di.fɔʁm\

apodiformes \a.po.di.fɔʁm\ masculin

  1. Pluriel de apodiforme.

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. apodiformes sur (Oiseaux.net)
    1. — (Pline l'Ancien, Histoire naturelle, Livre 10, LV → lire en ligne)