appel à minimâ

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Composé de appel et de la francisation du latin a minima → voir a et minimus.

Locution nominale [modifier le wikicode]

appel à minimâ \a.pɛ.l‿a mi.ni.ma\ masculin

  1. Appel que le ministère public interjette quand il croit que la peine prononcée par les juges est trop faible.
    • La veuve voyant que Savonier alloit être élargi, n’y ayant point d’appel à minimâ de la part de M. le Procureur Général, […] — (Joseph-Felix-Guillaume Martin, Traité des impétrations ou lettres qu’accordent les chancelleries établies près les Cours souveraines du Royaume, Jean-Joseph Niel, 1789, page 38)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]