appuyé

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Participe passé de appuyer.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin appuyé
\a.pɥi.je\

appuyés
\a.pɥi.je\
Féminin appuyée
\a.pɥi.je\
appuyées
\a.pɥi.je\

appuyé \a.pɥi.je\

  1. Qui pèse sur.
    • Appuyé sur le coude.
    • Appuyé sur sa lance.
  2. Qui porte contre.
    • Appuyé contre un mur.
  3. (Figuré) Qui se repose sur, secondé.
    • Appuyé sur la faveur populaire.
    • Appuyé par le ministre dans son élection.
    • Sur son jugement seul ce grand homme appuyé. — (Voltaire, Tancrède IV, 5)
    • Après mille serments appuyés de mes larmes. — (Racine, Bérénice II, 2)
    • Appuyé de Sénèque et du tribun Burrhus. — (Racine, Britannicus III, 3)
    • Elle n’est en ces lieux que trop bien appuyée. — (Racine, Andromaque IV, 6)
    • Appuyé sur un pareil homme, j'eusse bravé Paris ! — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  4. Marqué, significatif.
  5. Utilisé seul comme formule d’assentiment à une proposition, etc.
    • Appuyé !

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe appuyer
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
appuyé

appuyé \a.pɥi.je\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe appuyer.
    • Dans l’interprétation des vévé, il s’est aussi beaucoup appuyé sur l’écriture égyptienne. — (Robert Chaudenson, Société, langues, école en Haïti, 2010)

Références[modifier le wikicode]