arétalogue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
arétalogue arétalogues
\a.ʁe.ta.lɔɡ\

arétalogue \a.ʁe.ta.lɔɡ\ masculin

  1. (Religion) (Antiquité) Membre du corps sacerdotal chargé de proclamer les prodiges accomplis par la puissance divine.
    • Purgias est un arétalogue. Sur ces personnages qui faisaient partie du corps sacerdotal et étaient chargés de proclamer les prodiges accomplis par la puissance divine, cf. F. Dunand, Culte d’Isis, […] — (Jean Claude Grenier, Anubis Alexandrin et Romain, page 116, 1977)
    • Il était suivi d’une paraphrase versifiée des mêmes faits, composée par un hymnologue ou arétalogue, par ailleurs inconnu, […] — (Brigitte Le Guen-Pollet ,La vie religieuse dans le monde grec du Ve au IIIe siècle, page 221, 1991, Presses Univ. du Mirail)
    • Chose curieuse, le terme d’arétalogue, déprécié par la littérature savante, est employé comme titre d’honneur dans une épître en vers d’Ausone à un collègue, le rhéteur et poète Axius Paulus, de Bordeaux, — qui a fort bien pu être un des maîtres de Paulin. — (Jacob Peter Jacobsen, Le sentiment religieux populaire en France, page 120, 1924, E. Champion)
  2. (Antiquité) Bouffon philosophe qui faisait rire les Romains durant le repas.[1]
    • Quand Ulysse racontait à table des horreurs de ce genre à Alcinous éberlué, peut-être, tel un arétalogue menteur, provoquait-il chez certains de ses auditeurs l’impatience ou le rire. — (traduction dans Gérard Defaux, Rabelais agonistes : du rieur au prophète, page 272, 1997, Droz)
  3. (Histoire) Mime ou bateleur, qui amusait le peuple par ses bouffonneries.[2]

Synonymes[modifier le wikicode]

Membre du corps sacerdotal qui proclame les prodiges divins
Mime ou bateleur

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Complément du Dictionnaire de l’Académie française, page 58, 1843, A. Wahlen
  2. E. Raymond, Dictionnaire des termes appropriés aux arts et aux sciences et des mots nouveau que l’usage a consacrés, page 394, 1824, Masson et Fils