arbrisseau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XVIIe siècle) De l’ancien français arbrissel (XIIe siècle), du latin arbriscellus (VIIIe siècle), du latin populaire arboriscellus, de arbor, « arbre ».

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
arbrisseau arbrisseaux
\aʁ.bʁi.so\

arbrisseau \aʁ.bʁi.so\ masculin

  1. (Botanique) Végétal ligneux buissonnant, c'est-à-dire dont la tige se divise en rameaux dès sa base.
    • […] les arbrisseaux sont si bien ramifiés en touffe dès leur base qu’on ne leur discerne pas de tronc principal. — (Roussillat Michel, Le Noisetier, Le Nom de l’arbre, Actes Sud, 1996, page 14)
    • Non seulement des arbrisseaux et des arbustes, mais aussi des arbres se groupaient sur le flanc des collines, là où quelque encaissement les abritait contre les mauvais vents du nord. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Sur ces branches et sur celles des Chênes et des Lauriers croit épiphytiquement le Rhododendron Dalhousiæ, grêle arbrisseau qui porte à l'extrémité de ses rameaux trois à six cloches blanches à odeur de citron, d'une douzaine de centimètres de largeur. — (Louis Figuier Histoire des plantes, 1865, Librairie de L. Hachette et Cie, p. 510)
    • Ces arbrisseaux font aussi un très bel effet dans les bosquets et les boulingrins à cause de l’aspect de leurs fruits. — (Th. W. Forsyth, Traité de la culture des arbres fruitiers, 1803, p. 197)
  2. (Courant) Jeune arbre.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]