arbrisseau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XVIIe siècle) De l’ancien français arbrissel (XIIe siècle), du latin arbriscellus (VIIIe siècle), du latin populaire arboriscellus, de arbor, « arbre ».

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
arbrisseau arbrisseaux
\aʁ.bʁi.so\

arbrisseau \aʁ.bʁi.so\ masculin

  1. (Botanique) Végétal ligneux buissonnant, c'est-à-dire dont la tige se divise en rameaux dès sa base.
    • […] les arbrisseaux sont si bien ramifiés en touffe dès leur base qu’on ne leur discerne pas de tronc principal. (Roussillat Michel, Le Noisetier, Le Nom de l’arbre, Actes Sud, 1996, page 14)
    • Non seulement des arbrisseaux et des arbustes, mais aussi des arbres se groupaient sur le flanc des collines, là où quelque encaissement les abritait contre les mauvais vents du nord. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Sur ces branches et sur celles des Chênes et des Lauriers croit épiphytiquement le Rhododendron Dalhousiæ, grêle arbrisseau qui porte à l'extrémité de ses rameaux trois à six cloches blanches à odeur de citron, d'une douzaine de centimètres de largeur. (Louis Figuier Histoire des plantes, 1865, Librairie de L. Hachette et Cie, p. 510)
    • Ces arbrisseaux font aussi un très bel effet dans les bosquets et les boulingrins à cause de l’aspect de leurs fruits. (Th. W. Forsyth, Traité de la culture des arbres fruitiers, 1803, p. 197)
  2. (Courant) Jeune arbre.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]