Aller au contenu

archaïsme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : archaisme

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1659)[1] Du latin archaismos, lui-même du grec ancien ἀρχαϊσμός, arkhaïsmós[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
archaïsme archaïsmes
\aʁ.ka.ism\

archaïsme \aʁ.ka.ism\ masculin

  1. (Ethnologie) Usage tombé en désuétude.
    • Les consonnes subissent dans les langues celtiques divers traitements linguistiques dont la lénition interne. Ainsi les noms Péron, Pédron, Pezdron et Pezron sont tous des variantes d’un nom latin initial Petronem. Hormis le premier nom, les autres sont des archaïsmes. — (Albert Deshayes, « Les Noms de famille bretons », dans Revue française de Généalogie, Numéro spécial « Noms de familles », 2e sem., 2010, note p. 47)
  2. (Linguistique) Mot ou tournure ressenti comme appartenant à un usage ancien ou révolu.
    • Il s’agit des archaïsmes dont on use avec une certaine gourmandise, en sachant parfaitement qu’ils ont cette saveur d'autrefois et que notre interlocuteur en a conscience. En fait, à sa manière, l’archaïsme représente une sorte de clin d’œil historique de la langue. « Nous tuons le temps en buvant moult et en fumant prou », s’exclame plaisamment Verlaine dans Quinze jours en Hollande, en 1893. On pourrait tout aussi bien citer Anatole France dans Le Petit Pierre en 1918, évoquant la chair d’un oiseau et précisant malicieusement qu’il n’a pas « ouï dire qu’elle fût comestible » ! — (Jean Pruvost, Les secrets des mots, Guy Saint-Jean éditeur, Laval, 2019, p. 116)
  3. (Linguistique) Mot ou tournure ayant toujours cours dans certaines régions (p. ex. au Canada) mais qui a disparu ou est considéré comme vieilli en France globalement.
    • Et M. Dagenais condamne vertement les archaïsmes de vocabulaire, de grammaire et de structure. Décisément, les archaïsmes n’ont pas la cote d’amour parmi les lexicologues. Pourtant, il y a eu de grands écrivains français qui ne boudaient pas les termes désuets et les tournures vieillottes. — (Irène de Buisseret, Deux langues, six idiomes, Ottawa, Carlton Green, 1975, p. 55)
  4. Pratique scientifique, sociale ou politique subsistant aujour’hui mais considérée comme appartenant au passé.
    • Elle doit remplacer les religions qui sont des archaïsmes effroyables, pour les femmes bien évidemment, mais aussi pour tous les hommes qui veulent la liberté et non celle de brimer celle des autres. — (La Soif de liberté, Le Devoir.com, 5 février 2011)

Hyponymes[modifier le wikicode]

→ voir Catégorie:Archaïsmes

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

archaïsme \Prononciation ?\

  1. Archaïsme.

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[2] :
  • 89,7 % des Flamands,
  • 80,0 % des Néerlandais.


Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. a et b « archaïsme », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
  2. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]