archelle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom commun 1) (Siècle à préciser) Altération du picard achèle lui même du latin axis («planche»).
(Nom commun 2) De l'ancien français harcele (« lien en osier »), lui même de l’ancien bas vieux-francique *hard (« branche »). 

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
archelle archelles
\aʁ.ʃɛl\

archelle \aʁ.ʃɛl\ féminin

  1. Étagère mono-tablette possédant de nombreux crochets dans la partie inférieure permettant l’accrochage d’ustensiles ou de tasses par l’anse.
    • Pour cause de décès, nous mettons en vente une archelle en bois à 6 crochets. Longueur: 120 cm.
    • Marise porta son attention sur une archelle poussiéreuse à laquelle une série de cruches en faïence était accrochée. — (Willy Grimmonprez, Pavillon à louer, 2017)

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
archelle archelles
\aʁ.ʃɛl\

archelle \aʁ.ʃɛl\ féminin

  1. (Pas-de-Calais, Nord) Baguette de noisetier ou de saule qu'on torsadait pour lier les fagots. [1]
  2. (Par analogie) Enfant turbulent, impossible à attraper, qui se plie comme une baguette de noisetier quand on veut l'attraper. [1]
  3. (Par analogie) Personne d'apparence frêle, mais très résistante, comme le brin d'osier.
    • C'est une archelle = c'est une personne qui semble frêle, mais qui se redresse facilement, ne craint pas la fatigue, malgré son apparence délicate. — (Eugène Rolland, Flore populaire, Éd. Maisonnneuve et Larose, 1967)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • [1] Jean-Pierre Dickès, De Calais à Montreuil: le patois Boulonnais, Sociéte académique du Boulonnais, 1992.
  • Claude Blum (sous la direction de) Les thématiques Littré : Le vocabulaire du français de province, Éd. Garnier, 2007