archidiacre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Composé de archi- et diacre. Le mot archidiacre est la déformation du mot latin archidiaconus. Il a été formé à partir du mot diaconus, diacre. Le mot diacre vient du grec diakonos qui veut dire serviteur. L'archidiacre apparaît dans le catholicisme à l'époque carolingienne, en Europe, comme adjoint temporel particulier de l'évêque. C'était à l'origine un diacre chargé de fonctions spéciales au nom de l'évêque.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
archidiacre archidiacres
\aʁ.ʃi.djakʁ\

archidiacre \aʁ.ʃi.djakʁ\ masculin

  1. Ecclésiastique pourvu d’une dignité qui lui donne quelque sorte de juridiction sur les curés d’un diocèse.
    • Les archidiacres, ainsi que les chanoines de quelques cathédrales fort riches, telles que Tolède, Séville et Valence, avaient aussi des pages en soutane. — (Anonyme, Le Clergé en Espagne, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • En cas d'infraction aux lois réglementaires, les bénéficiers étaient condamnés par les archidiacres à aumôner de grosses sommes à la boete des pauvres, expression souvent employée dans les ordonnances des rois de France et les arrêts du parlement. — (Jacques-Paul Migne, Encyclopédie théologique, t.6, 1855, p.559)
    • Au dessus des doyens étaient les archidiacres, représentants des évêques pour une partie du diocèse ; souvent ceux-ci avaient des corévêques pour les remplacer. — (François-Xavier Masson, Annales ardennaises, ou Histoire des lieux qui forment le département des Ardennes et des contrées voisines, Mézières : imprimerie Lelaurin, 1861, p.562)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]