archiviste

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Dérivé de archives, avec le suffixe -iste.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
archiviste archivistes
\aʁ.ʃi.vist\

archiviste \aʁ.ʃi.vist\ masculin et féminin identiques

  1. (Bibliothéconomie) Personne qui est préposée à la garde des archives.
    • Archiviste paléographe.
    • Il vient d’obtenir une place d’archiviste.
    • Angèle. — Le gueux !… il a eu le cynisme de les consigner dans ce carnet, afin que la postérité n’en ignorât sans doute !… Il ne se contentait pas d’accomplir. Il fallait qu’il enregistrât !… Coureur !… Et archiviste !… Ah ! ça m’a édifiée sur sa conduite… — (Georges Feydeau, Le Système Ribadier, acte I, scène 2)
    • C’était M. Mazure, l’archiviste départemental. Depuis que le ministre lui avait refusé les palmes académiques pour insuffisance de titres et que toutes les sociétés de la ville négligeaient de rendre des visites à madame Mazure, pour la secrète raison qu’elle avait été la cuisinière et la concubine des deux archivistes antérieurement préposés à la garde des archives départementales, M. Mazure avait pris en horreur le gouvernement, le monde en dégoût, et il était tombé dans une misanthropie noire. — (Anatole France, Le Mannequin d’osier, Calmann Lévy, 1897, réédition Bibliothèque de la Pléiade, 1987, pages 904-905)
    • Swann demanda à faire la connaissance de tout le monde, même d’un vieil ami des Verdurin, Saniette, à qui sa timidité, sa simplicité et son bon cœur avaient fait perdre partout la considération que lui avaient value sa science d’archiviste, sa grosse fortune, et la famille distinguée dont il sortait. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 24)
    • En quittant la rue des Francs-Bourgeois, mon vieil archiviste me dit à voix basse qu’il considérait l’hôtel de Soubise comme la plus admirable maison du monde. — (Léon-Paul Fargue, Le Piéton de Paris, Gallimard, 1939)
    • Ayant décidé que son charme et son argent feraient tout, même dans une ville comme Paris où les administrations sont lentes et indifférentes, elle résolut d’attaquer le Marais par le haut, c’est-à-dire par le gouvernement, et se mit à inviter des ministres, des archivistes, des ambassadeurs à sa table, dans un palace où le plus officiel des hommes se rend toujours avec plaisir. — (Léon-Paul Fargue, Le Piéton de Paris, Gallimard, 1939)
    • Dans un vieux code où se résument les usages du lieu, pour comble de malheur, l’archiviste de la Préfecture découvre qu’il n’est pas permis, à moins de trois cents mètres de l’église, d’ouvrir un bordel. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, Le Livre de Poche, pages 376-377)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Italien[modifier le wikicode]

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin archivista
\ar.ki.ˈvi.sta\
archivisti
\ar.ki.ˈvi.sti\
Féminin archiviste
\ar.ki.ˈvi.ste\

archiviste \ar.ki.ˈvi.ste\ féminin pluriel

  1. Féminin pluriel de archivista.