ardoisier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de ardoise avec le suffixe -ier.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin ardoisier
\aʁ.dwa.zje\
ardoisiers
\aʁ.dwa.zje\
Féminin ardoisière
\aʁ.dwa.zjɛʁ\
ardoisières
\aʁ.dwa.zjɛʁ\

ardoisier \aʁ.dwa.zje\ masculin

  1. Qui concerne l’ardoise.
    • Depuis ces temps reculés, l’industrie ardoisière a pris un assez grand développement. — (Société internationale des études pratiques d’économie sociale, Les Ouvriers des deux mondes, 1908)
  2. Qui est fait d'ardoise.
    • Les lieux qui forment le département des Ardennes, considérés géologiquement, sont constitués par le terrain ardoisier au nord, le terrain calcaire jurassique au milieu, le terrain crétacé au midi. — (François-Xavier Masson, Annales ardennaises, ou Histoire des lieux qui forment le département des Ardennes et des contrées voisines, Mézières : imprimerie Lelaurin, 1861, page 22)
    • Le massif ardoisier forme le plateau le plus élevé des Ardennes. — (Albert Meyrac, Géographie illustrée des Ardennes, E. Jolly, 1900, page 5)
  3. Qui a la même structure que l’ardoise.
    • Généralement plus les schistes ardoisiers sont droits et relevés, plus ils sont propres à la confection des ardoises. — (Bulletin de la Société scientifique et médicale de l’ouest', 1892)
    • Le schiste ardoisier doit ses applications à sa remarquable fissilité ; il peut se fendre en feuillets aussi minces qu'on le désire. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 19)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ardoisier ardoisiers
\aʁ.dwa.zje\

ardoisier \aʁ.dwa.zje\ masculin (pour une femme on dit : ardoisière)

  1. Celui qui exploite une ardoisière.
  2. Celui qui y travaille.
    • Ce n’est pas sans regret, sans doute, que les ardoisiers de Fumay feront grève le 11 mars 1912 afin d’appuyer la proposition de loi : […]. — (Henri Manceau, Des luttes ardennaises, 1969)
  3. (Sport) Celui qui, dans une course cycliste, indique, via une ardoise, le temps qui sépare le peloton des coureurs échappés.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]