aridité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin ariditas.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
aridité aridités
\a.ʁi.di.te\

aridité \a.ʁi.di.te\ féminin

  1. État de ce qui est aride.
  2. (Par extension) État de ce qui est stérile, au propre et au figuré.
    • L’aridité d’un terroir. L’aridité de la saison. L’aridité de l’herbe brûlée par le soleil.
    • (Figuré)Il se plongeait dans l’aridité des études financières, le jargon des affaires, la jonglerie des chiffres et, lentement, ces choses, hier hermétiques, lui devenaient familières. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930)
    • (Figuré)L’aridité d’un sujet. Une grande aridité de style. Il y a dans tous ses ouvrages une sécheresse, une aridité étrange.
  3. (Religion catholique) (Dévotion religieuse) État d’une âme qui ne sent pas de consolation dans les exercices de piété.
    • Elle prend l’habit, […] ; puis vient une aridité désolante qui dure trois ans et elle tient bon, éprouve les douleurs de la substitution mystique, subit les plus pénibles, les plus répugnantes des maladies pour sauver les âmes. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]