arrêtoir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir arrêter et -oir

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
arrêtoir arrêtoirs
\Prononciation ?\

arrêtoir masculin

  1. (Mécanique) Butée qui limite le mouvement d'une pièce mobile dans un mécanisme.
    • Ces arrêtoirs sont de simples leviers en fer pivotant autour de la seconde entretoise. L'affût, en reculant, force la tête de ces leviers à baisser, et dès que cette tête est dégagée, elle se relève par le poids de la crosse de l'arrêtoir. — (A. Thiery, Applications du fer aux constructions de l'artillerie, 1834)
    • (Figuré)Dans celui-là, les deux puissantes agglomérations industrielles de Rouen et du Havre agirent littéralement comme des arrêtoirs, en exerçant localement assez d'attraction pour empêcher un prolétariat, voué, de toute manière, à l'exode, de s'éloigner trop de sa terre natale. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]