artilleur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Dérivé de artiller avec le suffixe -eur.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin artilleur
\aʁ.ti.jœʁ\
artilleurs
\aʁ.ti.jœʁ\
Féminin artilleuse
\aʁ.ti.jøz\
artilleuses
\aʁ.ti.jøz\
Un artilleur.

artilleur \aʁ.ti.jœʁ\ masculin (équivalent féminin : artilleuse)

  1. Soldat employé au service de l’artillerie.
    • Près de Maidstone, ils tombèrent sur une rangée de onze canons automobiles de construction spéciale, autour desquels des artilleurs affairés surveillaient avec des jumelles une sorte de retranchement qu’on établissait sur la crête de la colline. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 54 de l’éd. de 1921)
    • Les légations de Russie et d’Angleterre ont reçu des obus autrichiens malgré le drapeau espagnol qui flottait sur leurs toit, et les artilleurs autrichiens trouèrent, à deux reprises, leur propre légation. — (Rodolphe Archibald Reiss, Comment les Austro-Hongrois ont fait la guerre en Serbie, 1915)
    • L'artillerie passe, se dirigeant vers le nord et le nord-est, vers Grandpré, vers le Chesne. Les artilleurs, cavaliers et servants, sont graves, silencieux; leurs officiers ont l'air réfléchi. — (Isabelle Rimbaud, Dans les remous de la bataille, vol.1 : 28 juillet-28 août 1914, Le Mercure de France, 15 Juillet 1916)
    • Comme disait Gontier, grand expert formé aux observatoires, quelques soins que prenne l’artilleur il tire toujours à côté. — (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937, p. 33)

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]