assesser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

  • Dans son sens ancien, selon Sainte-Palaye, vient du latin assessum, participe du verbe assidere, dont on a fait les verbes asséer et asseoir.
  • Son sens moderne est une création à partir du nom assesseur.
  • Le faux anglicisme vient de l'anglais assessment.

Verbe [modifier le wikicode]

assesser \a.se.se\ ou \a.sɛ.se\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Désuet) Asseoir ; fixer ; imposer.
    • Assesseurs : ce font des Officiers également choisis par le peuple, pour assesser ou taxer tout les francs tenanciers , suivant le détail que chacun est obligé de donner de sa fortune. — (Lettres d'un cultivateur Américain: écrites à W. S. Écuyer, depuis l'année 1770 jusqu'à 1781, traduites de l'anglois, Maestricht : chez J. E. Dufour & Phil. Roux, 1785, vol. 2, p. 123, note 1)
    • Si une personne refuse ou néglige de donner la liste de ses propriétés après que l'Assesseur en aura fait la demande, l'Assesseur procédera à assesser les propriétés de la personne d'après ses connaissances et d'après les meilleures informations obtenues. — (N°55 Acte pourvoyant à l'Augmentation des Revenus de l’État et aux Moyens de payer l'intérêt sur la dette de l’État, dans Laws for the Government of the District of Louisiana/Actes passés par l'assemblée générale de l’État de Louisiane, du 4 octobre 1865, Nouvelle-Orléans, 1865, p. 155)
  2. (Didactique) Remplir la fonction d'assesseur.
    • Alors je répondrai que si, à l'avance, ils l'ont organisé et que si la personne qui a accepté la présidence et les deux assesseurs, relisant la loi et nos discussions, refusent de présider ou d’assesser, dans ce cas, dis-je, les sept déclarants et les organisateurs, s'ils ne sont pas les sept déclarants , auront fait tout ce qu'ils pouvaient et devaient faire, et cependant la contravention existera contre eux; […]. — (Corps législatif : séance du 25 mars 1868 , dans les Annales du Sénat et du Corps législatif, Paris : au Moniteur universel, 1868, vol. 7, p. 187)
    • peut-on demander aux commentateurs de bannir de leur vocabulaire les termes "assesseuse" ou "assesser" impropres à la consommation pour tout scrabbleur? merci. — (Anonyme (vallarcher.mc@wanadoo.fr)-France-23 mai 2006 à 13h40:36, sur la page Festival de Vichy 2006 - Championnat Vermeil, du forum SCRABBLE en direct (www.ffsc.fr/endirect/))
    • Les lecteurs de ce journal ayant une connaissance de la loi plus approfondie que la mienne pourront peut-être répondre à la question suivante:
      existe-t-il un recours pour faire valoir ce choix devant les assesseurs d'un bureau de vote, sans pour autant déclencher une levée de bouclier ou passer pour un empêcheur d’assesser en rond ?
      — (Journal:Vote électronique, posté par Pierre Maziere le 19/04/12 à 12:11, sur le site LinuxFr.org (http:/ /linuxfr.org))
    • Par contre j'ai vu ce matin qu'ils allaient envoyer des flics visiter les entreprises pour voir si les personnes qui refusent d’assesser sont bien au boulot (dans le cas de l'excuse "je travaille") — (linkiller, en commentaire dans le forum Désistement assesseur pour les élections, sur le site GamerZ (www.gamerz.be), s.d. (certainement mai 2014))
  3. (Faux anglicisme) Évaluer ; surveiller ; fliquer.
    • Au Luxembourg, le marché du profilage professionnel se partage entre Hudson, Ajilon et Pricewaterhouse-coopers. Dans le milieu RH, cela s’appelle « assesser » ou « développer » quelqu’un. — (Bernard Thomas, La servitude volontaire 2.0, sur le site d’Lëtzebuerger Land (www.land.lu), le 07.03.2014)
    • Il est recommendé de vous joindre à une scéance afin d’assesser sa propre capacité physique et sa motivation personnelle dans la pratique de cet art martial. — (Académie Lilloise de Penchak Silat Kuil Kesetiaan : Termes et conditions d'inscription au club (www.penchak-lille.fr), s. d., consulté le 13/09/2017)
    • Dans un délai très court, nous sommes mandatés pour assesser 40 dirigeants commerciaux et marketing d’une dizaine de nationalités différentes, sur leur niveau de maîtrise des pratiques commerciales. — (Assessment de 40 managers commerciaux, sur le site de Halifax Consulting (www.halifax.fr), non daté, consulté le 16/09/2017)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Jean-Baptiste de La Curne de Sainte-Palaye, Dictionnaire historique de l'ancien langage françois ou Glossaire de la langue françoise, depuis son origine jusqu'au siècle de Louis XIV, Niort : chez L. Favre & Paris : chez H. Champion, 1876, vol. 2 (AP - BIC), p. 267