asticoter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1765) Altération[1] du moyen français dasticoter (« parler allemand ») perçu comme un dérivé de astiquer avec le suffixe -oter qui explique la déglutination de la consonne initiale. Dasticoter dérive de dasticot, juron introduit par les lansquenets allemand d’après le juron Dass dich Gott… ! « Que Dieu te… ! ».

Verbe [modifier le wikicode]

asticoter \as.ti.kɔ.te\ transitif (Familier) 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Contrarier, tracasser quelqu’un sur de petites choses, taquiner.
    • Il ne cesse d’asticoter ces enfants, cela les rebute.
    • Il est toujours à m’asticoter.
    • La directrice m’a laissé complètement les petits, devenus hargneux et qui n’arrêtaient pas de s’asticoter, de se tortiller sur leurs bancs. — (Léon Frapié, La maternelle, Librairie Universelle, 1908)
    • 4 octobre 1940 – Seule maman s’obstinait à croire que mon talent allait s’épanouir et multipliait les occasions de l’asticoter. — (Benoîte et Flora Groult, Journal à quatre mains, Denoël, 1962, page 89)
    • Pour tout arranger, l’abbé semble prendre, dans le détail du développement, « un malin plaisir à asticoter » ses adversaires […] — (Emile Goichot,Henri Brémond, historien de la faim de Dieu, 2006)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Angevin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

asticoter \Prononciation ?\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Exciter (un animal).

Références[modifier le wikicode]

  • Charles Ménière, Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes, Lachèse et Dolbeau, Angers, 1881, page 191 à 562, p. 228 → [version en ligne]