astrakan

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1775) Du russe астрахан, astrakhan ou antonomase de Astrakhan, ville de Russie fondée par les anciens Bulgares qui habitaient les régions le long de la Volga et qui travaillaient les peaux et les fourrures.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
astrakan astrakans
\as.tʁa.kɑ̃\
Un manteau en astrakan.

astrakan \as.tʁa.kɑ̃\ masculin

  1. (Zootechnie) Fourrure d’agneau caracul à laine frisée, mort-né, ou abattu très jeune.
    • Un bonnet d’astrakan.
  2. (Textile) Tissu qui imite le toucher de cette fourrure.
    • Les fils de mohair seuls ou mélangés […] servent à la production d’étoffes très jolies […] ; mais c’est surtout dans les tissus zibelinés et satinés, dans la peluche, le velours d’Utrecht, l’astrakan, l’alpaga, les articles moirés, que se révèlent les qualités de brillant et de soyeux de cette fibre textile. — (D. de Prat, Nouveau Manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Afrikaans[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du néerlandais astrakan.

Nom commun [modifier le wikicode]

astrakan \Prononciation ?\

  1. Astrakan.

Voir aussi[modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du russe астрахан, astrakhan.

Nom commun [modifier le wikicode]

astrakan \Prononciation ?\

  1. Astrakan.

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 36,9 % des Flamands,
  • 22,8 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]