atermoiement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de atermoyer avec le suffixe -ment. (1609) attermoyement.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
atermoiement atermoiements
\a.tɛʁ.mwa.mɑ̃\

atermoiement \a.tɛʁ.mwa.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’atermoyer, c’est-à-dire le fait de différer quelque chose, de le remettre à plus tard.
    • […], puis, à certains tournants, quelques quinquets rougeoyaient indiquant le circuit que l’on décrivait dans ces atermoiements de lumière et d’ombre, […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • N’ayant aucune notion précise quant au fond même du débat, je n’en trouvais pas moins affreux les atermoiements, exquisita supplicia, de la justice américaine. — (Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/Vingt-neuf mois d’exil, Grasset, réédition Le Livre de Poche, page 464)
    • Pour une fois qu’elle me regardait, je ne trouvais rien à dire. Je m’en tirai par un atermoiement spatial : — Suis-moi. — (Amélie Nothomb, Le Sabotage amoureux, Albin Michel, 1993, page 60)
    • Le bilan d’années d’atermoiements est accablant. — (Alain Guédé, Une réforme qui peut nuire gravement à la santé, Le Canard Enchaîné, 19 juillet 2017, page 3)
    • Avant d’exécuter sa promesse, que d’atermoiements !
  2. (Commerce, Droit) Contrat par lequel un créancier accorde à son débiteur des délais pour se libérer ou l’autorise à faire des payements partiels.
    • Il fatiguera son créancier par ses atermoiements successifs.


Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]