atimie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du grec ancien ἀτιμία, atimía (« mépris »), de τιμή, timế (« honneur ») et du préfixe privatif α- (a-).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
atimie atimies
\a.ti.mi\

atimie \a.ti.mi\ féminin

  1. Privation totale ou partielle des droits civiques, utilisée à l’époque classique de la démocratie athénienne.
    • Cette action entraînait pour eux l’atimie, ou déchéance civique, et des peines infamantes qu’ils subissaient, en proie aux sarcasmes de leurs concitoyens et aux coups des femmes. — (Lexique des Antiquités Grecques)
  2. (En particulier, dans Homère) Privation totale ou partielle d'un honneur, de ce qui est dû à une personne du fait de sa valeur personnelle.
    • L'auditoire demande à l'aède de lui donner des détails, et ce dernier répond [...] en orientant sa description suivant une perspective particulière [...] : celle de l’atimie et de ses conséquences funestes. — (E. Raymond, Vox poetae, 2011 (Sylvie Perceau, "Voix auctoriale et interaction de l'Iliade à l'Odyssée : de l'engagement éthique à la figure d'autorité"))

Traductions[modifier le wikicode]


Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]