attrapable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot dérivé de attraper avec le suffixe -able. — Il est déjà utilisé au XVIe siècle:
  • Audit bailli, pour avecq assistence raisonnable soy avoir transporté en la paroisse d'Herzeele, pour illecq, par ordonnance de Son Excellence, adjourner pluisieurs tesmoingz […], et aussi par semblable charge appréhender la personne de Jehan Moreel, s'il fut attrapable, ce que ainsi avecq ladite assistence fut faict au mois de may XVe soixante neuf, vacquant en ce ung jour et nuict. — (Edmond de Coussemaker, Troubles religieux du XVIe siècle dans la Flandre maritime, 1560-1570, volume 3 : Documents originaux, Bruges : chez Aimé de Zutere, 1876, p.326)

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
attrapable attrapables
\a.tʁa.pabl\

attrapable \a.tʁa.pabl\ masculin et féminin identiquesNote : Il est utilisé aux sens propre et figurés de attraper ou saisir.

  1. (Didactique) Qui peut être attrapé ou saisi.
    • […] ; mais elle vient de le voir pour ce couple comme pour la Dorval, car elle est de ces esprits qui sont puissants dans le cabinet, dans l'intelligence, et fort attrapables sur le terrain des réalités. — (Lettre de Honoré de Balzac à Madame Hanska, du 2 mars 1838, citée dans : Frédéric Chopin: sa vie et ses œuvres, 1810-1849 ; George Sand, la comtesse d’Agoult, Jane W. Stirling, Franz Liszt, Balzac, Delacroix, par Édouard Ganche, Paris : Mercure de France, 5e éd., 1921, p. 191)
    • Non, il s'agit d'une autre chose, et qui est, sans doute, à rapprocher de l'aveu que je vous faisais en commençant : théâtre plutôt que philosophie, parce que c'est moins « attrapable ». — (Daniel Mesguich, Entretiens avec Rodolphe Fouano : "Je n'ai jamais quitté l'école… ", Éditions Albin Michel, 2009)
    • Dans l'analyse d'un rêve, on retrouve par exemple des éléments de la veille, on retrouve ce que tu appelais des mouvements affectifs, des sentiments... une certaine subjectivité comme ça, difficilement attrapable. — (Christian Centner, Christian Fierens, Marc Darmon & Cyril Veken, La parole et la topologie: Pourquoi et comment la parole implique-t-elle la topologie ?, Fernelmont : chez E.M.E. & InterCommunications & Paris : au C.E.I. Collectif des Éditeurs Indépendants, 2012, p. 18)
    • C'est infernal ! Elle les trouve ses clés ? Pauvre femme ! À trembler comme elle tremble, elle ferait mieux d'attacher son trousseau de clés à quelque chose de facilement attrapable. Attrapable, ça se dit ça ? Peu importe. — (Jean-Michel Rodriguez, Le Treizième passant, PubliBook, 2014, p. 20)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Jean Baptiste Richard de Radonvilliers, Enrichissement de la Langue Française : Dictionnaire de mots nouveaux, Paris : chez Léauthey, 2e éd., 1845, p. 33