au-dessous de

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de au-dessous et de de.

Locution prépositive [modifier le wikicode]

au-dessous de \o də.su də\ invariable

  1. Plus bas que.
    • Au dessous de la couche euphotique, la matière organique est reminéralisée par l’activité bactérienne. — (Philippe Cury & ‎Claude Roy, Pêcheries Ouest-Africaines: Variabilité, instabilité et changement, Paris : ORSTOM, 1991)
    • Ce village est au-dessous de Paris, par rapport au cours de la Seine.
    • Sa taille est fort au-dessous de la taille ordinaire.
    • Le thermomètre est au-dessous de zéro. (Figuré)
    • Être au-dessous de sa place, N’être pas en état de la bien remplir.
    • On dit au contraire,
    • Cet emploi est au-dessous de lui, Cet emploi n’est pas digne de lui.
  2. S’emploie encore figurément pour exprimer Toute espèce d’infériorité, de subordination.
    • Dans la hiérarchie militaire, le général de brigade est au-dessous du général de division.
    • Il est fort au-dessous d’un tel en mérite, en qualité, en richesse.
    • Il est resté bien au-dessous de son concurrent.
    • Je mets cet écrivain au-dessous de tel autre.
    • Cela est au-dessous du médiocre.
    • Cela est au-dessous de l’idée que je m’en faisais.
  3. Infériorité de nombre, de durée, de valeur, etc.
    • On enrôla tous les hommes au-dessous de cinquante ans.
    • Toute somme au-dessous de mille francs.
    • Vendre une chose au-dessous de sa valeur.
    • Au-dessous du cours, du taux, du prix ordinaire.
  4. (Familier)
    • Être au-dessous de tout, N’avoir aucune valeur.
    • Ce roman est au-dessous de tout.

Antonymes[modifier le wikicode]