auner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dénominal de aune.

Verbe [modifier le wikicode]

auner \o.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Métrologie) Mesurer à l’aune.
    • L.-L. Larose lui-même, malgré son âge, fut quelque temps arraché à son ministère et à ses spéculations, d’abord pour aller auner de la toile dans une bourgade du centre. — (Marcel Martinet, La Maison à l’abri, 1919)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Verbe 1) Du latin adunare, apparenté à unier.
(Verbe 2) Dénominal de aune.

Verbe 1 [modifier le wikicode]

auner \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Réunir, rassembler.

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Verbe 2[modifier le wikicode]

auner \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Auner.
    • Atant estes-vos le vilain
      Qui l'aune tenoit en sa main
      Son drap à auner encommence
      — (Roman de Renard, XIIIe s.)
    • Bien fu li mastins deceüz
      Des gardes fu aparceüs
      O macues et o tiniaus
      Li ont bien auné ses buriaus.
      — (id.)
    • Cil qui seroit pris aunant à trop petite aune — (Beaumanoir)

Références[modifier le wikicode]