auréole

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Aureole, aureole, auréolé

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin chrétien aureola [corona] (« [couronne] d’or »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
auréole auréoles
\o.ʁe.ɔl\

auréole \o.ʁe.ɔl\ féminin

  1. (Peinture religieuse catholique) Cadre oblong et lumineux dont les peintres entourent un personnage entier et qui est réservé à Dieu et à la Sainte Vierge.
  2. (Peinture religieuse catholique) (Par extension) Cercle lumineux dont les peintres entourent le plus souvent la tête des saints.
    • Ces saints et ces saintes ont tous une auréole en disque, à leur nom, qui s'accorde avec les médailles décoratives (hagiographiques et non antiquisantes) placées sur les montants du premier étage ; […]. — (André Chastel, Histoire du retable italien des origines à 1500, Liana Levi, 2012)
  3. (Par extension) Certains phénomènes lumineux qui offrent l’apparence d’un cercle.
    • Un rayon de soleil, qui passait à travers la feuillée des tilleuls, jouait sur sa chevelure et en faisait une auréole d'or. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • Dès 1706, les astronomes avaient scientifiquement décrit cette auréole lumineuse. Louville et Halley pendant l'éclipse totale de 1715, Maraldi en 1724, Antonio de Ulloa en 1778, Bouditch et Ferrer en 1806, observèrent minutieusement cette couronne; …. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Le lendemain nous sommes déjà loin de Thorshavn, mais les hautes montagnes des Féroë se profilent encore à l’horizon, avec leur brillante auréole neigeuse. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.37)
    • Le Beerenberg apparut fier et arrogant dans une brusque et étroite déchirure des nuées ; le blanc immaculé de son sommet éclairé par le soleil se détachait dans une auréole d'azur. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  4. (Figuré) Degré de gloire qui distingue ceux qui méritent la gloire.
    • Je n’ai ni le génie, ni la magnifique position de lord Byron ; je n’ai pas surtout l’auréole de sa damnation postiche …. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Sa sœur jumelle, l’amateur de féeries, ne pouvait se révéler à vous que sous l’auréole du succès, sinon vous auriez été horriblement humiliée d'avoir pour nièce une littérateuse incapable de placer sa copie ! — (Claude Vela, La jeune fille au miroir, Paris : Editions Stella, 1949, chap. 4)
  5. Tache en forme de cercle faite sur un différent type de matière.
    • L'apport de minéraux de métamorphisme ne peut provenir des auréoles crétacées du Nord-Est car, ainsi que nous allons le voir, les sables albiens de Liart et cénomaniens de La Hardoye sont très pauvres en minéraux paramétamorphiques […]. — (Charles Pomerol, Les sables de l'Éocène supérieur (Lédien et Bartonien) des bassins de Paris et de Bruxelles, Paris : Imprimerie Nationale, 1965, p.138)
  6. (Botanique) Synonyme de daphné lauréole (espèce de plantes).

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe auréoler
Indicatif Présent j’auréole
il/elle/on auréole
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’auréole
qu’il/elle/on auréole
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
auréole

auréole \o.ʁe.ɔl\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de auréoler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de auréoler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de auréoler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de auréoler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de auréoler.

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]