auteure

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1979) Dérivé de auteur avec le suffixe -eure.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
auteure auteures
\o.tœʁ\
ou \o.tœ.ʁə\

auteure \o.tœʁ\ ou \o.tœ.ʁə\ féminin (pour un homme on dit : auteur)

  1. Femme qui écrit.
    • La principale du collège de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), auteure d’une fiche de recrutement de professeur décrivant les parents d’élève comme "laxistes" (…) — (« Le rectorat de Lille s’excuse après une controverse sur des "parents laxistes" », dans Le Monde, 12 mars 2012 [texte intégral])
    • "Le Maine Libre" a retrouvé Gabrielle Grandière, l’auteure de la célèbre chanson enfantine "Pirouette cacahuète". — (« On a retrouvé l'auteure de "Pirouette cacahuète" », dans France Info, 5 octobre 2012 [texte intégral])
    • défendant l’esprit de la langue et les règles qui président à l’enrichissement du vocabulaire, elle rejette un esprit de système qui tend à imposer, parfois contre le vœu des intéressées, des formes telles que professeure, recteure, sapeuse-pompière, auteure, ingénieure, procureure, etc., pour ne rien dire de chercheure, qui sont contraires aux règles ordinaires de dérivation et constituent de véritables barbarismes. — (La féminisation des noms de métiers, fonctions, grades ou titres - Mise au point de l’Académie française sur Académie française, 10 octobre 2014)
    • Mais celles et ceux qui restent attachés à « auteure », qu’est-ce qui vous paraît le plus logique entre une « auteure-compositrice » ou une « autrice-compositrice » ? — (Titiou Lecoq« L'heure est venue de refaire un point sur l'écriture inclusive », dans Slate, 28 décembre 2018 [texte intégral])
  2. Personne à l’origine de quelque chose.
    • L’auteure de la fusillade au siège de YouTube était une femme — (« En direct – L’auteure de la fusillade au siège de YouTube était une femme », dans Le Figaro, 3 avril 2018 [texte intégral])

Notes[modifier le wikicode]

La féminisation des noms de métiers et de fonctions est un sujet débattu dans la francophonie :

L’avis des grammairiens est parfois différent. Grevisse consacre un chapitre à la féminisation dans Maurice Grevisse, Cédrick Fairon, Anne-Catherine Simon, Le Petit Bon usage de la langue française, De Boeck Supérieur, 2018, p. 513.

Synonymes[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]